Point sur la publicité en fin de podcast qui a agacé beaucoup d’entre vous ces derniers jours : d’abord, merci de m’avoir signalé le problème. Le spot de pub a été ajouté en toute fin de semaine dernière et j’ai ai eu des retours rapidement (volume trop fort, pub trop brusque). Malheureusement il était trop tard pour réagir : les annonces sont insérées automatiquement via une régie et il m’a fallu attendre ce lundi pour les contacter et leur demander la suppression du spot (ce qui est désormais fait). Dans le même temps j’ai eu pas mal de retours négatifs, que ce soit sur les réseaux sociaux, sur Apple Podcast ou par mail. Gardez à l’esprit que Somnifère est un podcast indépendant avec un investissement énorme en termes de temps de travail. Même avec la pub et un partenaire, il est (très) loin d’être viable et je m’efforce de continuer de proposer un contenu qualitatif ce qui est loin d’être évident sans équipe derrière, ni sponsor. Je n’ai pas non plus envie de me tourner vers des solutions de financement participatif de type Patreon et préfère continuer de proposer le même contenu gratuitement à tout le monde, ce qui impose certaines contraintes et un équilibre à trouver pour continuer de produire du contenu. La pub, via du sponsoring ou des spots, me parait être un bon compromis, à condition de ne pas dénaturer le format. En l’occurrence en effet, la pub en fin d’épisode était une erreur dont je me suis rendu compte rapidement, mais rien de dramatique ni qui ne justifie autant d’animosité. On tâtonne, on essaye des choses, on fait des erreurs : c’est un projet qu’on doit mener ensemble, dans la bienveillance. Seule la pub qui précède l’épisode est désormais maintenue. Voilà pour la clarification, et mea culpa pour ceux qui ont été réveillés brutalement après l’histoire du soir.

Somnifère vous raconte ce soir une histoire d’adultère avec la nouvelle de Maupassant : « Le Rendez-vous ». Merci aux oreillers Paul de soutenir ce podcast (https://www.lesoreillerspaul.fr) et profitez de -15% sur votre panier avec le code « somnifere ». Bonne nuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *